Mes dernières lectures #7

On se retrouve pour une nouvelle revue lecture avec : un manuel de collapsologie, un roman burlesque, un thriller anglais, et un manuel d’écologie quotidienne. 

Comment tout peut s’effondrer 

Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes de Pablo SERVIGNE et Raphaël STEVENS

comment tout peut effondrer avis

Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu’elle s’est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ? Dans ce livre, Pablo Servigne et Raphaël Stevens décortiquent les ressorts d’un possible effondrement et proposent un tour d’horizon interdisciplinaire de ce sujet – fort inconfortable – qu’ils nomment la « collapsologie ». En mettant des mots sur des intuitions partagées par beaucoup d’entre nous, ce livre redonne de l’intelligibilité aux phénomènes de « crises » que nous vivons, et surtout, redonne du sens à notre époque. Car aujourd’hui, l’utopie a changé de camp : est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L’effondrement est l’horizon de notre génération, c’est le début de son avenir. Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, et à vivre…

Définition de l’effondrement : processus à l’issue duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, etc.) ne sont plus fournis (à un coût raisonnable) à une majorité de la population par des services encadrés par la loi.

Comment tout peut s’effondrer nous ouvre les yeux sur le fait que la Terre n’a plus les capacités à supporter les Hommes, leur trop grande nombre et leurs activités. Cet Homme qui aujourd’hui n’a plus de lien avec la Terre et qui ne fait que s’alimenter via le supermarché.

Seulement voilà, comme l’Homme n’arrive plus à faire face à la réalité, il ne peut pas anticiper l’effondrement à venir. Il ne voit les choses qu’à court terme ou d’autres sont dans un déni complet.
De plus, on se peut pas se contenter de résoudre un problème, par exemple le pic pétrolier, ou le régulation des naissances ou la pollution, car tout est lié dans un même système.

Faisons-nous face à un avenir à la The Walking Dead ? Est-il possible de s’en sortir ? Le livre répond à l’ensemble de ces questions et nous indique qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire…

Le vieux qui voulait sauver le monde de Jonas Jonasson

le-vieux-qui-voulait-sauver-le-monde-avis

Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif… un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.

Babelio

Je suis ravie de retrouver les aventures d’Allan un an seulement après son arrivée à Bali. Les capacités d’Allan m’étonnent toujours autant puisque à 101 ans, il lui arrive toujours 1001 aventures. Et que dire de ses rencontres, qu’il va faire avec ces nombreuses têtes politiques au cours de ce deuxième opus et qui vont encore modifier le cours de l’histoire ?! Allan, davantage cultivé grâce à sa tablette, se montre encore plus incisif. Je suis cependant surprise de ne pas retrouver Amanda, sa compagne à la fin du premier opus. 
Mais j’apprécie d’avantage le fait que ce second opus soit plus contemporain puisqu’il parle des présidents actuels ! L’auteur nous montre sous l’angle humoristique (à peine caricaturé), les dessous de la politique. 
Ce livre nous appel finalement à plus de simplicité dans notre vie, à l’image d’Allan, tel le vieux sage (mais un peu foufou quand même) qui prend les choses toujours comme elles viennent, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, et qui en ressort toujours indemne…

Au fond de l’eau de Paula Hawkins

au fond de l'eau paula hawkins avis

 

La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Après La fille du train, qui m’avait beaucoup plu, je suis ravie de lire une nouvelle histoire de Paula Hawkins intitulée Au fond de l’eau. A nouveau, nous retrouvons la vision d’un personnage à chaque nouveau chapitre. Petit à petit nous entrevoyons les différentes relations entre eux mais ce n’est pas évident au début tellement il y a de personnages ! Les femmes sont de nouveau mises en lumière dans ce thriller. Ce thriller explore les tromperies de la mémoire et nous tient en haleine jusqu’à la fin. 

Zéro Déchet 

Le manuel d’écologie quotidienne de Julie Bernier

zero dechet julie bernier avis

Ce livre aborde la question du Zéro déchet dans toutes les situations de notre vie :

  • Cuisine et alimentation
  • Hygiène et intimité
  • Dressing
  • Maison et Jardin
  • Maison et son Entretien
  • Vie active et sociale 
  • Action collective

Il présente en plus de nombreuses statistiques sur nos usages actuels et leurs pollutions générées, de quoi avoir envie de modifier notre mode de vie et rejoindre le mouvement zéro déchet. 

Je me suis engagée dans le zéro déchet depuis maintenant plus de deux ans grâce au livre de Béa Jonhson. Le livre de Julie Bernier aborde donc le même sujet et c’est donc pas mal de redit pour moi. Il met cependant en avant certaines nouveautés ou marques qui se sont créés depuis dans cette thématique. J’ai également beaucoup aimé les parties vie active et sociale ainsi que l’action collective qui permettent d’aller plus loin. 

Cet ouvrage est aussi un lieu de paroles ouvert à des acteurs très actifs du mouvement zéro déchet : Nicolas Meyrieux (Youtube), Partager c’est sympa, Bas les pailles, Le zéro déchet c’est facile, La relève et la peste, Permavenir ou encore la chaîne Youtube  » Tout le monde s’en fout  » s’engagent et partagent leur expérience pour nous enrichir tous ensemble sur la voie d’un demain zéro déchet.

Je déplore cependant le manque d’un index à la fin du livre pour rechercher plus facilement un sujet qui nous intéresse. 

Un livre qui est à mettre entre les mains d’un débutant zéro déchet 🙂

PS : n’hésitez pas à suivre Julie Bernier sur compte Instagram Sorteztoutvert, c’est une personne vraie et drôle, qui montre que l’écologie c’est pas un truc chiant mais un mode de vie plein d’aventures !

J’espère avoir piqué votre curiosité avec cette revue ! Les connaissez-vous déjà ?

6 Replies to “Mes dernières lectures #7”

  1. Le livre de Paula Hawkins me tente vraiment, on verra pour cet été 🙂
    Biz Jeny

    1. Je sais que tu connais son premier livre donc tu peux y aller les yeux fermés 😉

  2. Le dernier m’intéresse !

    1. Je te le recommande vivement, il est vraiment bien fait !

  3. Les deux derniers livres me tentent beaucoup, surtout que comme toi j’ai lu « la fille du train », et j’avais beaucoup aimé 🙂

    1. Et bien tu ne sauras pas déçue alors 😉 Merci pour ton passage <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.