Ecologie, minimalisme : 3 documentaires à voir

Depuis la lecture du livre Zéro Déchet de Béa Johnson, je me suis mise très sérieusement à réduire mes déchets et à mieux consommer. Voici donc 3 documentaires parlant d’écologie et d’environnement de manière générale, assez complémentaires sur : ce que nous mangeons, ce que nous achetons et comment vivre avec moins pour être heureux 🙂

Minimalism, a documentary about the important things – 2016

Ce documentaire parle du cheminement de personnes ayant adopté un mode de vie minimaliste aux Etats Unis. Et là je me rends compte que franchement, les américains, ils viennent de trèèès loin en termes de consommation ! Bien plus que nous ! Les grosses baraques, les 3 voitures, une penderie à craquer, les salaires à 6 chiffres… C’est ce qu’on appelle : « Le rêve américain ».

Des personnes témoignent que même avec toutes ces choses matérielles, elles n’étaient pas heureuses. Qu’elles faisaient qu’attendre un salaire pour le dépenser dans des « choses ». De quoi remplir… un vide en eux. Elles ont donc simplifié leur vie, afin de ne plus s’en faire pour « ces choses ». Ce documentaire nous dit aussi que notre vie est fait d’automatismes créés par la société, le marketing, etc, et que nous sommes en gros… que des moutons  😆

Ce film parle plus du cheminement vers le bonheur que l’écologie mais ils sont tout de même liés. Il m’a surtout apporté une autre vision du minimalisme, côté américain, et m’a donné envie de poursuivre mon chemin dans cette voie !

Disponible également sur Netflix

Cowspiracy – 2014

cowspiracy affiche

Ce documentaire raconte comment l’élevage nuit (beaucoup mais vraiment BEAUCOUP) à notre environnement et pourquoi les associations écologistes n’en parlent pas.

J’ai beaucoup entendu parler de ce film et j’avais un peu peur d’y retrouver des images choquantes d’animaux qui souffrent. Et bien j’ai bien fait de dépasser mes peurs parce que ce reportage m’a vraiment bousculé sur la vision que j’avais de notre mode de vie. Et non, pas d’images choquantes (si l’on ne parle pas des poissons frétillants baignant dans leur sang ou ce pauvre canard abattu…), ou très peu.

En tant que végétarienne j’avais déjà une opinion toute arrêtée sur l’élevage, je me souciais surtout du bien-être animal. Mais je ne connaissais pas l’impact aussi ravageur sur l’environnement. Et bien sûr je suis totalement déçue par tous ces organismes et associations protecteurs de l’environnement qui n’en disent rien… alors que c’est la 1ère cause de gaz à effet de serre.

Nous ne traitons absolument pas le problème dans la bonne direction, nous ne faisons que l’éviter. De nombreux témoignages, chiffres à l’appuie, rend ce reportage terrifiant mais qui soulève la VRAIE raison du réchauffement climatique et de la pénurie de ressources sur terre. La solution (je veux dire, à notre échelle citoyenne) est plutôt simple et je suis heureuse de l’avoir déjà adoptée… mais je vous laisse regarder le documentaire, beaucoup plus parlant 🙂

Disponible sur Netflix.

The True Cost – 2015

the true cost documentaire

Ce documentaire nous montre quel est l’impact de la fast fashion sur l’environnement et les conditions de travail des ouvriers qui les fabriquent. On y parle évidement de l’effondrement du Rana Plaza qui fut plus d’un millier de morts, qui fut le déclencheur d’alarme mais aussi de plusieurs autres grands incidents.

Plusieurs points différents sont abordés :

  • Les conséquence de la culture du coton sur l’environnement, la santé des agriculteurs et des habitants locaux
  • Le rôle de Monsanto, qui tient le monopole sur les graines et les pesticides.
  • Haïti, un des pays du tiers monde où l’on peut retrouver nos tonnes de vêtements initialement donnés aux associations caritatives.
  • Les témoignages bouleversants des ouvriers qui se battent pour un meilleur salaire ou de meilleures conditions de travail et qui se font lyncher ou tués en retour…
  • Enfin, les entrepreneurs qui souhaitent changer la façon dont ils travaillent avec les pays fabricants ou cette agricultrice aux Etats Unis produisant du coton bio. Et cet économiste, qui souhaite tout simplement sortir de ce modèle capitaliste et matérialiste…

M’étant engagée dans une vie plus minimaliste et soucieuse de mon environnement j’étais déjà consciente de l’impact de la mode sur l’environnement. D’ailleurs j’ai freiné drastiquement mes achats neufs, me tournant désormais vers de l’occasion, pour finir par ne presque plus en acheter (il suffit de voir ma penderie, elle déborde !!). Ce documentaire confirme donc mon choix dans cette voie

Disponible sur Netflix.

Les avez-vous vu ? Qu’en pensez vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 Replies to “Ecologie, minimalisme : 3 documentaires à voir”

  1. Je regarderai ça sur Netflix prochainement, j’ai vu Okja aussi et ça m’a pas mal boulversé même si ce n’est pas un documentaire
    Biz Jeny

    1. Je n’ai pas le courage de regarder Okja, je pense que je suis trop sensible lol. Après je pense avoir fait déjà pas mal de chemin de ce côté là. Dis moi, qu’est-ce qu’il t’a apporté, toi qui mange de tout ? 🙂 Bisous

  2. Je mets Cowspiracy dans ma liste des choses à voir.
    Belle journée 🙂 Bisous

    1. C’est sans nul doute Cowspiracy qui m’a le plus apporté parmi les trois ! Merci pour ton commentaire 😉

  3. J’ai vu les 3 et j’ai beaucoup aimé l’angle par lequel ces documentaires ont été traités. J’ai moins été « impactée » par Minimalism par contre, les deux auttres ont sans doute contribué à mon changement de mode de vie. J’avais besoin d’avoir ces informations pour prendre conscience de tout que nous, humains, faisons contre notre propre planète…

    1. Oui, ce sont tous des « sonneurs d’alarme » en quelque sorte, et cela nous fait voir les choses complètement différemment… Merci pour ton commentaire 😉

  4. Je n’ai pas vu le dernier sur l’industrie vestimentaire et je suis curieuse à son sujet. On le trouve sur netflix?
    Merci pour les conseils!

    1. Oui je l’ai regardé sur netflix, le lien est en bas de l’article. Je pense que tu auras une vision toute autre de la mode !

  5. hello !

    Je découvre ton blog par cet article et je vais m’y intéresser de plus près !

    J’ai vu le premier documentaire ce weekend et je l’ai trouvé vraiment génial. Globalement, ce sont des choses que l’on sait, mais lorsqu’elles sont toutes regroupées et bien présentées, c’est un vrai électrochoc !

    Je vais regarder les deux autres aussi. Globalement, je fais plutôt attention à ce que je consomme en terme de vêtements mais j’ai une penderie assez petite et parfois l’urgence et le manque de budget me fait acheter dans des enseignes de fast fashion (et culpabiliser bien sur). J’essaye globalement de profiter des soldes pour acheter à des prix plus accessibles des vêtements en matières naturelles et fabriqués au moins en Europe, en sachant qu’ils tiendront aussi plus longtemps.

    Pour la viande, je ne suis pas végétarienne mais je fais aussi pas mal attention à ma consommation. Je pense que l’urgence est de faire prendre conscience aux gens qu’on a pas besoin de manger de la viande à chaque repas mais que 2-3 fois par semaine suffit largement au niveau des apports. Si déjà tout le monde réduisait sa consommation de viande, les élevages seraient plus réduits et l’impact sur l’environnement bien moindre…

    Merci pour ces recommandations

    1. Depuis que je suis dans cette mouvance minimaliste, cela était dure de ne pas regarder les vitrines au début mais depuis peu, cela ne me manque plus. Je me dis que j’ai tout ce qu’il faut à la maison et j’essaye de me souvenir de ce genre de reportage pour casser mon envie. J’entre désormais dans un magasin que lorsque j’ai besoin de quelque chose. Après je comprends tout à fait que pour une question de budget, on est obligé de passer par la fast fashion. Le mieux bien sûr étant de prendre des vêtements basiques et indémodables… pas facile hein ?
      Et sur l’alimentation, je suis d’accord, si tout le monde faisait un effort de réduire sa consommation de viande, ça serait une véritable avancée !
      Merci à toi pour ton commentaire 😉

      1. En fait je n’ai jamais trop aimé faire les magasins (d’où souvent l’urgence de me trouver un nouveau pantalon parce que l’un des 3 que j’ai vient de me lâcher et que 2, c’est quand même pas suffisant), j’y vais un peu à reculons, je n’aime rien, ça me soule en moins d’une heure, et je repars souvent sans rien. L’avantage c’est que du coup effectivement je n’ai que des basiques indémodables (mais c’est très dur à trouver au final, je trouve).
        Il faudrait que je compte le nombre de pièces que je mets par saison, mais je pense qu’on est pas loin du défi 333 ^^.

  6. J’ai bien aimé Minimalism, vraiment très bien réalisé.
    Cowspiracy est bouleversant, ce document s’adresse réellement à un public averti.
    Je n’ai pas vu le troisième que tu recommandes, je vais y jeter un oeuil 🙂

  7. manguecocoblog dit : Répondre

    Merci beaucoup pour ces idées ! Depuis que j’ai vu le film Okja, j’avoue me sentir un peu ignorante de tout ce qui se passe autour de nous, je m’aperçois que j’avais beaucoup d’idées reçues et j’aimerais changer cela. Génial que ces documentaires soient sur Netflix ! 🙂

  8. Génial cette sélection ! Je voulais justement regarder Minimalism, merci pour ces partages 🙂

  9. J’avais vu Minimalism que j’avais beaucoup aimé. Il ne va pas très loin et établit plus un constat, mais c’est un bon starter pour se lancer dans une voie meilleure.
    Je vais regarder les 2 autres qui m’intéressent beaucoup. Je ne suis pas végétarienne mais je ne mange plus beaucoup de viande, et je fais attention à ce que je porte depuis plusieurs années maintenant alors ces sujets me parlent.

Laisser un commentaire