Mes dernières lectures #2

Mes nouvelles lectures 2

Ça faisait longtemps que je n’avais pas proposé un article sur mes dernières lectures ! Le dernier est à voir ici. Il est vrai que j’ai un peu baissé la cadence mais j’ai fait de jolies découvertes ces derniers mois 🙂

Quelqu’un pour qui trembler de Gilles Legardinier

Gilles Legardinier et moi, c’est une véritable histoire d’amour… je parle de ses livres évidemment ! Après avoir lu « Demain j’arrête », il fallait absolument que je lise ses autres livres, ils sont tellement drôle et bienveillants.

quelqu un pour qui trembler_gilles legardinier

Thomas avait tout quitté y compris sa femme pour partir soigner les plus démunis dans un village en Inde. Or 20 ans plus tard, il apprend qu’il a eu une fille dont il ne sait rien et pour laquelle il n’a jamais rien fait. Est-il trop tard pour rattraper le temps perdu ? Ses tentatives de reconquérir cette jeune femme sont aussi maladroites qu’attendrissantes. On oscille avec plaisir entre rire franc et franche émotion !

Ça peut pas rater de Gilles Legardinier

On continue avec Gilles Legardinier avec ce roman tout en légèreté ! Alors oui l’extrait ci-dessous est un peu noir mais il faut le prendre au second degré. Je me suis délecté tout du long des mises en scène de Marie, le personnage principale et de sa meilleure copine.

ca peut pas rater_gilles legardinier

J’en ai ras le bol des mecs. J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! Et là, trempée, titubante, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers. La gentille Marie est morte. C’est la méchante Marie qui est aux commandes. Désormais, je renvoie les ascenseurs. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.

L’âge des low tech de Philippe Bihouix

Voilà un livre beaucoup plus sérieux puisque l’auteur, Philippe Bihouix, est un ingénieur, spécialiste de la finitude des ressources minières et de son étroite interaction avec la question énergétique. Je l’ai acheté à la maison du zéro déchet à Paris, un véritable coup de cœur.

l age des low tech_philippe bihouix

Face aux signaux alarmants de la crise globale – croissance en berne, tensions sur l’énergie et les matières premières, effondrement de la biodiversité, dégradation et destruction des sols, changement climatique et pollution généralisée – on cherche à nous rassurer. Les technologies  » vertes  » seraient sur le point de sauver la planète et la croissance grâce à une quatrième révolution industrielle, celle des énergies renouvelables, des réseaux intelligents, de l’économie circulaire, des nano-bio-technologies et des imprimantes 3D.

Plus consommatrices de ressources rares, plus difficiles à recycler, trop complexes, ces nouvelles technologies tant vantées nous conduisent pourtant dans l’impasse. Ce livre démonte un à un les mirages des innovations high tech, et propose de prendre le contre-pied de la course en avant technologique en se tournant vers les low tech, les  » basses technologies « . Il ne s’agit pas de revenir à la bougie, mais de conserver un niveau de confort et de civilisation agréables tout en évitant les chocs des pénuries à venir. S’il met à bas nos dernières illusions, c’est pour mieux explorer les voies possibles vers un système économique et industriel soutenable dans une planète finie.

Alors certains vont me dire que c’est trop compliqué ce livre, et bien non ! Ce livre se lit très bien, et à part quelques termes que je ne connaissais pas, il est vraiment à la portée de tous et très bien documenté ! Il permet de mieux comprendre notre monde d’aujourd’hui dans l’univers des technologies, quelles sont les choses qui ne vont pas et comment peut-on produire durablement, dans tous les domaines.

Le magazine Socialter

J’ai découvert le magazine Socialter complètement par hasard sur Internet. Si vous connaissez le magazine Capital, il s’agit d’un peu la même chose mais « nouvelle génération ». Il met en avant des acteurs et entreprises ayant un impact positif sur le monde grâce à leurs innovations économiques, sociales et technologiques. Je pense sérieusement à m’y abonner. Ce bi-mensuel est à 30 € sur un an. D’ailleurs sur la couverture du dernier numéro, vous retrouvez Philippe Bihouix !!

philippe bihouix_socialter
Couverture du dernier numéro avec Philippe Bihouix, auteur de l’âge des low tech, livre de ma sélection !

Magazine Fémininbio

Fémininbio est un magazine bi-mensuel également, qui s’adresse aux femmes qui souhaitent vivre de manière plus saine, plus naturelle. Moi je me suis abonné pour un an pour 19 € mais vous pouvez tout aussi bien suivre le magazine online, femininbio.com, tout aussi complet. Ils y parlent beauté, mode, cuisine (vegan ou pas), santé & bien-être, maison & jardin, voyages & loisirs, agir & green. Bref, des thèmes que l’on pourrait retrouver dans d’autres magazines mais en version « bon pour soi et la planète ».

femininbio magazine nicole ferroni

femininbio magazine

Et voilà, j’espère que je vous aurai donné envie de lire ces livres ou magazines. Et si vous les avez déjà lus, n’hésitez pas à m’en parler en commentaires 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Replies to “Mes dernières lectures #2”

  1. Cool, je vais aller y faire un tour sur ces écrits, ça me fait penser à la slow fashion le low tech! J’aime bien

    1. Tu as raison Cécile, je ne connaissais pas ce terme de slow fashion, ça y ressemble bien ! Du coup j’ai posté un article là dessus sur ma page facebook, je pense que ça pourrait intéresser les gens 😉 Merci, à bientôt !

  2. Je viens de débuter l’âge des low Tech. C’est vrai que sa couverture et son thème peuvent faire peur mais pour le moment ça va ! 🙂

Laisser un commentaire